jeudi 3 septembre 2015

Tant que nous sommes vivants

Auteur: Anne-Laure Bondoux
Titre: Tant que nous sommes vivants
Genre: Jeunesse 
Date de parution: Septembre 2014
Edition: Gallimard Jeunesse
Pages: 297 

Résumé: 
Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron la nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus... Mais quand l'ombre a pris la place de la lumière, l'amour suffit-il à nous garder vivants?

Mon Avis:

Tout d'abord, une chose est sûre, je n'ai pas apprécié ma lecture. Je suis vraiment déçue car j'en attendais beaucoup. J'ai eu énormément de mal avec le début du livre et je me suis retrouvée plus d'une fois à vouloir l'abandonner, mais j'ai tenu bon. J'ignore ce qu'il s'est passé mais je n'ai absolument pas accroché à l'histoire, que j'ai trouvée décousue et sans réel but. Je ne me suis absolument pas attachée à Bo et Hama et les premiers chapitres les concernants m'ont énormément ennuyé. Je n'ai pas du tout été touchée par leur histoire qui m'a semblé exagérément froide.  Les seules parties qui m'ont fait tenir le coup dans ce livre et qui m'a poussé à le lire jusqu'au bout sont les moments où Bo et Hama rencontrent les petites personnes du Bas et d'en Haut. C'était le seul instant chaleureux et chouette de l'histoire. Peut-être que je suis passée à côté du message que l'auteur souhaitait délivré parce que je n'ai rien compris au but de l'histoire. Mis à part le fait qu'on est constamment en quête de nous même et de nos "origines" c'est bien là tout ce que j'ai pu retenir.