samedi 9 janvier 2016

Le fantôme de Canterville ( suivis de 4 contes)

Auteur:Oscar Wilde   
Titre:Le fantôme de Canterville ( suivi de 4 contes) 
Titre d'origine:The Canterville Ghost 
Langue d'origine:Anglaise
Première date de parution:19ème siècle
Genre:Conte, Classique, Fantastique,  
Date de parution:Janvier 2014 
Edition:Librio 2€ 
Pages:90  

Résumé: 

Lorsque Mr.Hiram B. Otis, un ministre américain, et sa famille font l'acquisition d'un ancien manoir, le propriétaire, Lord Canterville, les met en garde: depuis trois siècles, un fantôme hante les lieux et terrorise ses habitants. Mais le ministre affirme fièrement ne pas redouter les apparitions nocturnes...

Pauvre fantôme! A peine s'est-il montré que les jumeaux Otis lui jouent de bien mauvais tours. Et les parents ont l'outrecuidance de lui offrir de l'huile pour graisser ses chaînes... Jadis si redouté, il est désormais raillé et humilié. 


Mon Avis:

Ce petit livret de moins de cent pages renferme plus d'émotions, de qualité, et de merveilles qu'un pavé de 300 pages! Quel bonheur de tomber enfin sur une lecture qui devient coup de coeur au bout de quelques paragraphes à peine! Une lecture prenante et qualitative! 
J'avais acheté le livre pour le premier conte à la base uniquement. Je connaissais très bien déjà l'histoire du fantôme de Canterville mais sans l'avoir jamais lue auparavant. Vu le prix et la taille de la bête je me suis donc lancée sans trop réfléchir. Mon dieu comme j'ai ri! cette lecture avait embelli ma soirée! J'ai retrouvé tout ce qui fait la classe des anglais! Et tout ce qui me faisait aimer leur littérature! (Il s'avère que je suis très sensible à leur humour aussi!) Ce pauvre fantôme qui tente vainement d'effrayer les nouveaux venus se retrouve à subir lui même des frayeurs imposées par la famille Otis. Si la majeur partie de l'histoire est désopilante, la fin elle, se révèle être doucement touchante. L'atmosphère et certaines péripéties m'ont même un peu rappelé Poudlard et Peeves son esprit frappeur. 
J'étais si emballée que je me suis mise aux quatre autres contes offerts dans le livret. 
Le Prince Heureux m'a arraché des larmes. La courte histoire d'une hirondelle volage qui s'éprend d'une grandiose statue triste de voir tant de misère dans sa ville. A eux deux ils vont tenter d'aider les démunis à leur échelle. C'est un véritable conte, plein de douceur et une merveilleuse morale à la fin. 
Le conte d'après, Le Géant égoïste, est dans la même optique que le conte précédent. Les deux derniers toutefois sont plus sombres et dramatiques. L'ami dévoué raconte l'histoire d'un meunier qui abuse de la bonté de son ami Hans quant au dernier conte, bien à l'image d'Oscar Wilde, raconte le dévouement terrible d'un rossignol à un jeune homme en peine de coeur. 
Ces contes ne sont pas tout roses pourtant et possèdent cette touche tourmentée et romantique propre au 19ème siècle. 
J'avais beaucoup aimé le portrait de Dorian Grey d'Oscar Wilde mais je préfère de loin ces petits contes ci.