mercredi 15 février 2017

Les disparus du Clairedelune

Titre: La Passe Miroir (2): Les disparus du Clairedelune
Auteur: Christelle DABOS
Edition: Gallimard Jeunesse
Genre: Fantastique
Pages: 549

ISBN: 978-2-07-066198-5

Mon avis:

Coup de coeur!

Trois ans sont passés depuis mon coup de coeur du 1er tome: Les fiancés de l'hiver.
J'avais a-do-ré! Au point que je l'avais relu aussitôt après l'avoir fini. C'était donc avec un enthousiasme sans nom que je me suis lancée dans ce tome 2.
Toutefois, ma mémoire m'a fait défaut, et je ne me souvenais plus tellement des enjeux qui étaient en cours ni de certains personnages. J'ai donc eu un petit moment de réadaptation afin de tout recontextualiser. Au bout de quelques chapitres mon flou s'est dissipé je suis me suis complètement laissée allée au rythme de l'histoire et le livre est très vite devenu mon intraveineuse.

J'ai retrouvé avec énormément de plaisir l'univers de Christelle DABOS. La magie opère aussitôt. Les retrouvailles avec les personnages ont été un grand moment de joie. Quel plaisir de retrouver Thorn et Ophélie, Archibald... Tous ces personnages si uniques, si bien construits. J'ai retrouvé une Ophélie fidèle à elle même et très humaine. J'ai vraiment un coup de coeur pour ce personnage. Et puis Thorn bien sur. Dans ce tome il m'a tout bonnement fait tomber amoureuse. Je ne cesse de le voir en Darcy ou Heathcliff. Ce couple est un des meilleurs de la littérature jeunesse selon moi!

Parlons un peu de l'intrigue principale. L'enquête est saisissante et pleine de mystère. On en apprend plus sur le passé de chacun. On côtoie Farouk et il ne cesse de m'impressionner. Tantôt roi terrible et tantôt enfant amnésique.

Concernant le monde que Christelle DABOS a créé et dans lequel elle fait évoluer ses personnages, il ne cesse de croître et on part à sa découverte en catimini. J'espère en voir plus dans le prochain tome mais cette furtive escapade a fait beaucoup de bien au livre.

Il va sans dire que la fin m'a scotché et que je meurs à petit feu d'impatience de lire la suite. Je ne vois qu'une seule manière de combler ce manque! En relisant les deux tomes!

J'exhorte toutes celles et ceux (qui vivent dans une caverne et seraient passés à côté de cette perle!) de se lancer! Vous m'en direz des nouvelles!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chers Moldus, je vous informe que ce blog n'ouvre aucune Beuglante et vous rappelle que le Quiditch est un sport fort défoulant.