vendredi 20 octobre 2017

Mosquitoland

Titre : Mosquitoland
Auteur : David ARNOLD
Edition : Milan
Genre : Roman initiatique, Young Adult,
Pages : 351
ISBN : 978-2-7459-7784-7

Résumé :

Mary Iris Malone, que tout le monde appelle Mim, ne voit pas le monde comme tout le monde. Atteinte de troubles mentaux, elle navigue entre le monde réel et le monde qu'elle s'invente. Le jour où elle apprend que sa mère est très malade, elle part bille en tête la retrouver, même s’il faut pour cela traverser les États-Unis. Commence un surprenant et émouvant road trip. 
La route, les bonnes et les mauvaises rencontres, l'espoir et la désillusion. Et, au bout de chemin, une ado qui fait face à ses propres démons.

Mon avis :

Il n'est pas très surprenant d'apprendre que c'est d'abord la couverture qui m'a fait de l'oeil. Elle m'a aussitôt fait pensé à l'affiche du film Into the wild. Une jeune fille juchée sur le toit d'un bus... Généralement quand un livre parle de voyage, il y'a de fortes chances pour qu'il me plaise. 
 Celui-ci ne m'a pas déçue.

Certes, on est loin des contrées nordiques et sauvages de l'Alaska ( cf. Into the wild) mais c'est tout de même un voyage. Il a d'abord l'allure d'une fugue d'ado un peu bizarre, voire capricieuse, puis il se mue gentiment en un récit initiatique qui vous prends au tripes. 

L'auteur a décidé de s'adresser aux adolescents comme étant de jeunes adultes, et non pas de grands enfants. Ici, sont abordé des sujets tels que la dépression, le suicide, le viol, l'acceptation de soi, la folie, la maladie mentale, l'amour, et la solitude. Malgré tous ces sombres sujets, ARNOLD  a pourtant su tenir tout au long un ton empli d'espoir. 

J'ai beaucoup apprécié ma lecture. Je m'attendais, j'avoue, à un road trip à la Wild... mais finalement je ne suis pas déçue. Au contraire, je suis ravie qu'un roman tel que celui ci existe. Il n'est pas facile, mais il est empli d'espoir. 

Je recommande ce livre, fortement, autant aux adultes qu'aux ado. Et l'expérience serait d'autant plus intéressante si le parent le lit aussi pour ensuite en discuter. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chers Moldus, je vous informe que ce blog n'ouvre aucune Beuglante et vous rappelle que le Quiditch est un sport fort défoulant.